courrier-ecolo-papier-deforestation
AccueilBlog : suivez notre actualitéActualitésLe papier cause de la destruction des forêts, mythe ou réalité ? Envoyer du courrier écolo, est-ce possible ?

Le papier cause de la destruction des forêts, mythe ou réalité ? Envoyer du courrier écolo, est-ce possible ?

Dans un monde de plus en plus numérique, la question de l’impact environnemental du papier est régulièrement soulevée.

L’utilisation du papier est souvent perçue comme une activité néfaste pour l’environnement, contribuant à la déforestation et à d’autres problèmes écologiques. Mais alors est-ce possible d’envoyer du courrier écolo ?

Chez DOC’UP, nous avons de fortes préoccupations environnementales.

Nous souhaitons ainsi éclaircir certains points, notamment l’idée préconçue selon laquelle le papier serait la cause de la destruction des forêts, et vous orienter vers un traitement de votre courrier plus écolo !

1. Une gestion des forêts plus durable

L’un des malentendus les plus courants est que l’utilisation du papier entraîne la destruction massive des forêts. Cependant, la plupart des entreprises responsables s’approvisionnent en papier à partir de forêts gérées de manière durable. Ces forêts sont cultivées spécifiquement pour la production de papier, et chaque arbre coupé est remplacé par de nouveaux plants.

De plus, la provenance du bois utilisé par l’industrie papetière française, majoritairement issu de coupes d’éclaircies, contribue à dynamiser naturellement la croissance des forêts.

2. La Valorisation des Ressources Forestières

L’industrie papetière française tire plus de 70 % de son bois de coupes d’éclaircies, favorisant la croissance des grands arbres qui absorbent davantage de CO₂. Cela représente un exemple concret de gestion responsable des forêts, soulignant que le papier peut jouer un rôle dans le maintien et la bonne gestion des ressources forestières.

3. La certification FSC, du papier plus responsable pour du courrier plus écolo !

Chez Doc’up, nous nous engageons à utiliser du papier certifié FSC (Forest Stewardship Council). Cela garantit que nos sources de papier proviennent de forêts gérées de manière durable. Ainsi, notre utilisation du papier contribue à la préservation des écosystèmes forestiers plutôt qu’à leur destruction.

La certification FSC atteste que les forêts d’où proviennent nos fibres de bois font l’objet d’une gestion visant à minimiser leur impact sur l’environnement.

Le label FSC garantit que les propriétaires fonciers et les fabricants de produits forestiers adhèrent à des pratiques de gestion forestière responsables, qui incluent la préservation de la qualité de l’eau, la non-utilisation de produits chimiques hautement dangereux et bien d’autres.

4. Impact environnemental et bilan carbone de l’impression papier

Une autre idée fausse est que l’impression papier a un impact élevé sur les émissions de carbone. Cependant, il est essentiel de considérer l’ensemble du cycle de vie du papier. La production de papier à partir de sources durables et sa fabrication ont considérablement évolué pour réduire leur empreinte carbone.

Nous sommes conscients que toute activité humaine génère une forme de pollution. Toutefois, il est important de noter les progrès considérables de l’industrie papetière au cours des dernières années. Avec 60 % des matières premières provenant du recyclage et une réduction significative des émissions de CO₂, le secteur montre son engagement envers des pratiques plus durables.

Chez DOC’UP, nous investissons dans des technologies d’impression modernes et efficaces sur le plan énergétique. La réduction de notre empreinte carbone est au cœur de notre stratégie d’impression. De plus, nous encourageons l’utilisation de papier recyclé et l’impression recto-verso chaque fois que cela est possible.

5. Papier VS numérique, bilan écologique

Il est également nécessaire d’établir une comparaison entre l’impression de papier et l’impact environnemental de l’envoi d’e-mails et de la navigation sur Internet.

En effet, il faut souligner que les émissions de CO₂ associées à l’utilisation du numérique ne sont pas négligeables et que les data centers, nécessaires au stockage des données, consomment une quantité considérable d’électricité.

6. Sensibiliser et promouvoir des solutions alternatives pour des envois de courrier écolo !

Plutôt que de contribuer au greenwashing, nous préférons promouvoir la sensibilisation et surtout des solutions alternatives. En travaillant en étroite collaboration avec nos clients, nous les informons sur les nouvelles possibilités en matière d’envoi de courrier. Nous les incitons à adopter des méthodes plus durables. L’envoi de recommandés électroniques avec la LRE (Lettre Recommandée Electronique) ou l’avis électronique (notification électronique pour les syndics) en remplacement des courriers postaux sont des alternatives plus durables.

Par conséquent, chez Doc’up, nous reconnaissons les enjeux environnementaux liés à l’utilisation du papier. Toutefois, nous sommes déterminés à mener nos activités de manière responsable. En choisissant des sources de papier durables, en investissant dans des technologies écoénergétiques et en sensibilisant nos clients, nous croyons en la possibilité de concilier l’impression papier avec la durabilité environnementale.

Notre engagement envers la transparence et la responsabilité environnementale nous pousse à explorer des moyens innovants. Nous sommes convaincus qu’il est possible de minimiser notre empreinte écologique tout en fournissant des services de qualité à nos clients.

En somme, il est important d’apporter une nuance sur les conséquences de l’utilisation de papier sur les ressources forestières et de retenir que la matière première du papier évite de gaspiller ce qui n’est pas utilisé dans l’industrie du bois, notamment les chutes de scierie.

Pour finir, il faut différencier la production de l’usage. En effet, nous sommes tous d’accord pour dire que la consommation excessive de papier sans finalité n’a pas lieu d’être. Un prospectus de publicité non souhaité dans une boîte aux lettres qui va être jeté avant même d’être lu est une aberration écologique. Toutefois, le papier sert aussi à concevoir des biens durables comme des livres. des œuvres d’arts ou même des partitions musicales !

Pour en savoir plus sur notre politique environnementale rendez-vous sur notre page Politique Qualité et RSE.

Sources :
https://ecotree.green/blog/le-papier-est-il-mauvais-pour-l-environnement
https://culturepapier.org/manifeste-pour-le-futur-de-la-filiere-papetiere-graphique-en-france/
https://franceboisforet.fr/la-foret/le-bois-et-ses-usages/